Les apparions de Marie jouent-elles un rôle dans le déroulement des évènements de l’histoire?

Non, pour la plupart, mais oui pour un certain nombre. Voir à ce sujet le numéro de Pèlerin du 13-20 Août 2020 N° 7185-7186, les anthropologues Elizabeth Claverie, Emma Aubin-Boltanski, William Christian,  » la très petite image de Notre dame de Soufanieh »( archives des sciences sociales des religions) N° 174 , André Vauchez, « Prophètes et prophétisme » éditions du Seuil et « le Dictionnaire des Apparitions de la vierge Marie » de l’historien Joachim Bouflet, enfin, les 2 livres  » La preuve de Dieu et  » La nouvelle arche de Noé » de Jean Bretin chez Amazon.

Le but des apparitions mariales n’est pas de compléter le message de la Révélation du Christ comme le dit le Catéchisme de l’Eglise catholique mais d’aider à en vivre plus pleinement, à une certaine époque de l’Histoire ( CEC 67) Les voyants bénéficiaires de ces apparitions exercent une forme de prophétisme, explique Gilles Berceville dominicain professeur de spiritualité à l’Institut Catholique de Paris. Non seulement en annonçant mais aussi en témoignant à travers leur vie, comme les prophètes de la Bible !

FATIMA (13 MAI 1917) l’attentat contre le pape Jean Paul II et la chute de l’URSS

Le pape Jean paul II reconnaît la vision prophétique annonçant son attentat en se rendant à Fatima le 12 Mai 1982 et remerciera la Vierge de l’avoir sauvé.

Consécration de La Russie au coeur de Marie

Dans la nuit du 13 juin 1929, alors que sœur Lucie est en prière dans la chapelle du couvent de Tuy, elle aurait été témoin d’une apparition mariale. Au cours de cette apparition, la Vierge Marie, qui se tenait à côté de l’autel selon ses dires, lui aurait dit :

« Le moment est venu où Dieu demande au Saint-Père de faire, en union avec tous les évêques du monde, la consécration de la Russie à mon Cœur Immaculé, promettant de la sauver par ce moyen. Elles sont si nombreuses les âmes que la justice de Dieu condamne pour des péchés commis contre moi, que je viens demander réparation. Sacrifie-toi à cette intention et prie »

Dès 1930, le pape Pie XI est informé des demandes que la Vierge aurait faites aux trois bergers de Fátima, qu’elle aurait renouvelées auprès de Lucie devenue religieuse, mais il ne consacre pas la Russie au Cœur immaculé.

Le 1er août 1935, le Christ aurait demandé à une mystique portugaise, la bienheureuse Alexandrina de Balazar, que le pape consacre le monde au Cœur immaculé de Marie. En septembre 1936, son confesseur, le Père Pinho, écrit une lettre au cardinal Eugenio Pacelli, futur pape Pie XII. Toutefois, la demande n’est encore une fois pas exécutée par Pie XI. En décembre 1940, sœur Lucie, unique survivante des apparitions de Fátima, écrit une lettre au nouveau pape Pie XII, dans laquelle elle lui demande de « daigner étendre et de bénir cette dévotion [au Cœur Immaculé de Marie] dans le monde entier » ainsi que « la consécration du monde au Cœur Immaculé de Marie, avec une mention spéciale de la Russie » . Il faudra attendre le 31 octobre 1942, quand le pape Pie XII, au milieu de la Seconde Guerre mondiale, consacre solennellement le monde au Cœur immaculé de Marie, sans toutefois nommer la Russie, évènement retransmis par la radio.

Cette consécration est notamment renouvelée par le pape Jean-Paul II le 25 mars 1984place Saint-Pierre devant 250 000 personnes, en union avec tous les évêques du monde, et en faisant une mention spéciale pour la Russie. Dans une lettre datée du 8 novembre 1989, sœur Lucie, encore vivante, déclare que la consécration de 1984 est valide et complète. Un an après la consécration de Jean-Paul II débute la Perestroïka en Russie, qui amena à la chute de l’URSS en 1991 et à la destruction du mur de Berlin en 1989.

Pour une majorité de fidèles catholiques, la consécration du monde et de la Russie au Cœur immaculé en 1984 est à l’origine de la chute du communisme.

Medjugorje / 24 Juin 1981 et la guerre de Bosnie – Herzégovine 1992/1996

Le 24 Juin 1981 deux adolecentes s’éloignent du village pour fumer en cachette. Elles voient sur la colline une lueur qu’ellres identifient oey-u après comme la cilhouette de la vierge Marie. Le lendemain, le groupe de jeunes croates catholiqsues s’est étoffé. ils sont six, dont Marija, à retourner sur les lieux. A partir de ce moment, la Gospa ( notre dame en serbo croate) parle. Hormis les classiques appels à la prière et à la foi, Gospa dit à Marija seule :  » le 26 juin,  » Paix, paix, paix! réconciliez vous , allez dans la paix de Dieu ! » le 4 Août 1941 sur l’autre flanc de la colline plus de 500 chrétiens orthodoxes ont été massacrés par des miliciens oustachis dont certains venaient du hameau de Medjugorje ! 10 ans après ce message marial, les chrétiens serbes et croates s’entretuent ! la guerre civile de Bosnie fera 100 000 morts de 1992 à 1996. Malheureusement, le message initial a été brouillé par l’inflation de paroles rapportées par les voyants dans la décennie suivant les évènements de 1981. Gospa avait elle même annoncé la fin des apparitions pour le 3 Juillet 1981 !

Après beaucoup de controverses, Le 7 février 2020, le journaliste italien David Murgia, ayant eu connaissance du rapport final d’une trentaine de pages, demandé par le pape François, en divulgue sur son blog certains éléments qui sont repris dans la presse italienne. Le rapport, tenu secret depuis 2014, est publié le 21 février 2020 aux éditions italiennes San Paolo par le journaliste de Famiglia Cristiana, Saverio Gaeta. Selon le rapport publié, dont l’authenticité n’est pas confirmée par le Saint-Siège,  « les sept premières apparitions apparaissent intrinsèquement crédibles », mais la Commission se montre réservée pour les apparitions suivantes, « qui constituent un vrai problème » mettant en doute « la vérité des apparitions répétées à présent de façon programmée». Le rapport critique également un « rapport ambigu avec l’argent » et « le manque d’accompagnement spirituel et humain » des voyants. La Commission se prononce pour la levée de l’interdiction des pélerinages et l’encadrement pontifical du sanctuaire. Nul doute que si l’on s’en était tenu au message initial, les apparitions auraient bénéficié d’une appréciation positive de l’évêque du lieu. ( Wikipedia)

DAMAS le 22 Novembre 1982 Myrna Nazzour et la guerre civile de Syrie

La Vierge se serait manifestée à deux reprises en décembre 1982 puis à trois reprises, en janvier, février et mars 1983 à une jeune femme grecque-catholique du nom de Myrna Nazzour, qui manifeste des stigmates. Une icône aurait aussi suinté de l’huile pure. L’archevêque syrien-catholique d’Hassaké-Nisibe, Jacques Georges Habib Hafouri, après une enquête confiée à des experts, a reconnu le caractère surnaturel des faits le 15 janvier 1987. Le thème majeur des apparitions est l’Unité des chrétiens d’Orient et d’Occident. L’Église catholique n’a pas reconnu ces apparitions.

Extrait du magazine Pèlerin du 13-20 Août 2020.

« Myrna habite le quartier de Soufanieh dans la banlieue nord de la capitale. La jeune femme es grecque catholique . Le 22 Novembre 1982, lors d’une réunion de prière pour sa belle soeur malade, ses mains exsudent de l’huile. Quelques jours plus tard, de l’huile coule également d’une reproduction bon marché d’une icône de la Vierge à l’enfant offerte par son mari, non croyant à l’époque. Des malades oints de cette huile guérissent. Myrna bénéficie de plusieurs apparitions de la Vierge jusqu’au 24 Mars 1983. Quelques mois avant, Hafez el Hassad a mis fin à la rébellion islamiste en lançant ses troupes spéciales sur Hama, la quatrième ville du pays, faisant 30 000 victimes. Hama est ville ‘origine de la mère de Myrna.

Myrna Nazzour

L’anthropologue Emma Aubin -Boltanski a enquêté sur les évènements en Syrie en 2006-2008. :  » Aucune allusion n’est faite à la situation politique dans les messages transmis par la voyante. Ce sont des appels à prier, à espérer, à travailler à l’union des chrétiens. Mais la nouvelle de l’exsudation d’huile chez Myrna suscite une émotion considérable. On se presse à sa porte. Trois agents du renseignement font irruption . Ils manipulent l’image sans ménagement, l’essuient avec un chiffon, brisent son cadre plastique et exigent que Myrna se lave les mains en leur présence. Mais sous leurs yeux, l’huile coule à nouveau et ils repartent ébranlés. Myrna, elle se tient dans une attitude évangélique.  » Le Vendredi saint 2011, on entendait des tirs dans Damas. Je ne le savais pas et me suis rendu chez elle. Nous avons prié. Je l’ai entendue affirmer simplement :  » Jésus est du côté des faibles, des opprimés »., témoigne l’islamologue Pierre Lory , directeur d’études à l’Ecole pratique des hautes études.

Myrna Nazzour

L’ÎLE BOUCHARD / 8 Décembre 1947

 » Dites aux petits enfants de prier pour la France »

L’année 1947 est d’une grande instabilité politique en France. En Avril, l’URSS a rejeté le plan Marshall d’aide à la reconstruction après la guerre. le mois suivant, les ministres communistes quittent le gouvernement. Grèves massives, attentats : le climat est insurrectionnel.

A l’Île Bouchard, ( Indre et Loire) le 8 Décembre, trois petites filles ( 12, 10, et 7 ans ) passent prier à l’église pour la fête de l’Immaculée Conception. Elles voient la Sainte Vierge et l’ange Gabriel qui la contemple, un genou à terre. A l’école, leur récit leur attire les moqueries des religieuses et du curé. Elles retournent à l’Eglise où avec une quatrième voyante, elles reçoivent ce message :  » Dites aux petits enfants de prier pour la France qui en a grand besoin! »

Les Enfants témoins de l’apparition

KIBEHO / RWANDA / 28 Novembre 1981

Le 28 Novembre 1981, Alphonsine ( 16 ans) pensionnaire dans un établissement pauvre de Kibeho, au sud du Rwanda, est de service au réfectoire quand elle entend une voix l’appeler. Elle s’agenouille et se signe devant une femme d’une grande beauté qui se présente : » je suis la mère du Verbe ». Au cours des mois suivants, plusieurs autres visionnaires se manifestent. Les apparitions, tantôt publiques, tantôt privées , entrainent un renouveau spirituel dans le pays, des conversions nombreuses, des guérisons inexpliquées. Classiquement, les messages transmis par les voyants appellent à la foi, à la conversion, à la pénitence :  » Repentez vous , repentez vous, repentez vous ! »  » Convertissez -vous quand il est encore temps. » « Priez sans relâche pour l’Eglise, car de grandes tribulations l’attendent. » Mais aussi :  » Soyez comme des petits-enfants avec moi, car moi aussi j’aime vous cajoler. »

File:Brandberg – Friedhofskapelle – Mosaik über der Tür der Friedhofskapelle.jpg

Le 19 Août 1983, les voyants ont une apparition longue de près de 8 heures en présence de 20.000 personnes. On les voit trembler, pleurer, claquer des dents. Certains s’effondrent.  » Les enfants voyaient des images terrifiantes , un fleuve de sang, des gens qui s’entretuaient, des cadavres abandonnés », rapporte un prêtre français en mission au Rwanda, dans un livre paru l’année suivante, cité par Joachim Bouflet.

Onze années plus tard, une folie meurtrière déferle sur le pays. 800.000 rwandais , en majorité tutsis, sont assassinés en l’espace de trois mois, entre le 7 Avril et le 17 juillet 1994. Une semaine après le début des massacres, plusieurs milliers de personnes qui cherchaient refuge dans l’église de Kibeho, y sont tuées. Avant ces évènements terribles, l’évêque du lieu avait reconnu le culte de la Vierge à Kibeho sous le vocable de Notre-Dame des Douleurs. En 2001, il a reconnu le caractère surnaturel des apparitions.

Notre Dame des Douleurs

Mulevala / Mozambique / 18 Décembre 1987

Des manifestations de Notre Dame sont parfois signalées non pas avant mais en pleine crise, comme pour accompagner les croyants dans leurs épreuves. Ainsi au Mozambique, en 1987. A peine indépendant, le pays d’Afrique australe entre dans une longue guerre civile ( 1977 à 1992) au cours de laquelle 900.000 personnes perdent la vie. Le 18 Décembre 1987, des habitants de cinq villages du district de Mulevala voient simultanément la vierge Marie portant l’enfant Jésus et tenant un rosaire. L’apparition est silencieuse. Les témoins sont animistes, protestants ou catholiques. Deux missionnaires italiens ont recueilli 22 témoignages. Mulevala, dans les années suivantes, sera épargné par la guerre.

PONTMAIN / 1871

Mi janvier 1871, les troupes françaises sont défaites. Les prussiens approchent de Laval ( Mayenne). Le 17 Janvier , Marie apparaît dans un village du nord du département à Pontmain, à quatre enfants. Il fait nuit, la  » belle dame », vêtue d’une tunique bleue semée d’étoiles et entourée de trois grosses étoiles, sourit. On appelle le curé. Le village eassemblé prie le chapelet et les litanies à Marie. Les enfants déchiffrent lettre après lettre l’inscription apparaissant en majuscules dans l’étincelant ciel d’hiver :  » MAIS PRIEZ MES ENFANTS DIEU VOUS EXAUCERA EN PEU DE TEMPS MON FILS SE LAISSE TOUCHER ». L’évêque, informé une semaine plus tard, fait le rapprochement avec le retrait subit des Prussiens.

NOTRE DAME DE PONTMAIN
Les petits voyants
Jeanne Marie Lebossé, Françoise Richer, Eugène et Joseph Barbedette